Maillot losc enfant


France Football rend hommage une nouvelle fois aux Lillois en leur attribuant 5 titres fin 2011. Le LOSC a été sacré club de l’année tandis que Rudi Garcia, Michel Seydoux, Eden Hazard reçoivent respectivement les titres d’entraîneur de Ligue 1, de dirigeant de l’année et de joueur étranger de l’année. Après un succès au Havre, dans la nouvelle enceinte du HAC, les Dogues et les Portugais du Benfica Lisbonne se neutralisent à Metz. Ainsi Peaudouce est le sponsor le plus fidèle qu’a connu le LOSC depuis sa création avec 14 ans d’apparition sur le maillot des Dogues. Les dogues sont éliminés en 1/4 à Lyon. 20h00 2 Stade de Reims Ext. 20h00 6 FC Sochaux-Montbéliard Ext. Une deuxième fois, c’est Stanis qui remet les compteurs à zéro, en égalisant à la 77e, maillot lille après un corner brossé tiré de la droite. C’est la première saison de Francis Graille en tant que président, en remplacement de Luc Dayan.

La rencontre est parfois également l’occasion pour l’équipe qui se situe derrière au classement de retrouver une certaine cote auprès de ses supporters et de sauver sa saison. D’un côté, on a une population marquée par l’aventure ouvrière minière. Malgré les dispositifs policiers et sécuritaires, le 113è derby joué à Lens est marqué par de nombreuses provocations entre supporters des deux équipes, suivies d’un envahissement du terrain par les supporters lensois venus en découdre avec leurs adversaires. En coupe de France, les matchs contre le FC Nantes et le FC Lorient retransmis sur France 3 attirent seulement un peu plus d’un téléspectateur sur dix. Lille reçoit Saint-Étienne 4 jours plus tard pour le compte de la dix-septième journée de Ligue 1. Invaincu depuis 9 journées le LOSC, privé d’Audel, Bastos, Dumont et toujours de Sylva, peut écarter un autre concurrent à l’Europe après Nancy. Devant les dettes du LOSC, Pierre Mauroy n’était pas hostile à cette solution, « dans la mesure où toutes les autres auraient échoué ». Le club valenciennois ayant été moins présent en première division que ses rivaux régionaux, les rencontres Lille – Valenciennes ou Lens – Valenciennes ne constituent pas vraiment des classiques comme peuvent l’être les Lille – Lens.

Néanmoins, la plupart du temps, la confrontation en reste au stade des railleries, plus ou moins insultantes. Cette rencontre est restée dans la mémoire de tous les spectateurs présent au stade Grimonprez-Jooris ce jour-là. Il pouvait contenir à l’origine 35 000 spectateurs. Le 17 février 1946, 18 000 spectateurs se massent au stade Victor-Boucquey de Lille pour suivre le derby face à Lens. Le stade Pierre-Mauroy est accessible en métro par les stations Cité Scientifique et 4 Cantons sur la ligne 1. De plus, une navette relie le stade à la station Les Près située sur la ligne 2 les jours d’évènements. Après une première saison à ce niveau, le FFTV est relégué mais parvient à remonter en D2 la saison suivante avant d’obtenir son maintien trois années de suite. Les deux clubs se sont en effet rarement trouvés au sommet du championnat en même temps : ce n’est arrivé que dans les années 2000. Il s’agit donc avant tout d’une suprématie régionale qui se joue dans ce derby et non nationale. Lille ayant passé son temps à gérer son match, le but de De Melo sur un coup franc contré, relève de l’anecdote.

Lille réalise l’un des plus grands exploit de son histoire en allant battre les italiens au stade Ennio Tardini lors du match aller le 8 août 2001 2-0, grâce à un but de Salaheddine Bassir sur un centre-tir de Christophe Landrin et un coup franc surpuissant de Johnny Ecker. Grimonprez-Jooris n’étant pas homologué pour la phase finale de la compétition, le LOSC doit recevoir au stade Bollaert. Au cours de la compétition, la pelouse du stade est très critiquée. Particularité unique : une partie de la pelouse peut se soulever et se superposer à l’autre partie, libérant ainsi des gradins rétractables dissimulés en dessous de la pelouse et un nouveau sol, laissant place à une salle de spectacle ou multisport offrant des jauges jusqu’à 30 000 places assises. Même si Lens se situe dans le département du Pas-de-Calais, la rencontre avec Lille est appelée « Derby du Nord » malgré la présence de Valenciennes qui fait partie, comme Lille, du département du Nord. Avant-match, le journal sportif France Football fait sa une sur l’événement et titre : « La revanche nordiste : Lille et Lens en finale de Coupe ».